Louis-Karl Picard-Sioui

Crédit photo Hélène Bouffard.
Courriel: louiskarlsioui@gmail.com
Arts de la scène: Conte / Légende, Autre
Arts visuels: Dessins
Arts Littéraires: Poésie, Roman, Livre / Roman jeunesse, Pièce de théâtre, Conte et légende
Arts médiatiques: Communication (conférence, animation, etc.), Spectacle (éclairage, son, mise en scène, etc.)
Spécialités (autres): Littérature orale.
Niveau de pratique: Professionnel
Description / Biographie:

Originaire de Wendake, Louis-Karl Picard-Sioui est écrivain, poète, performeur et commissaire en arts visuels.
Fervent défenseur de la langue et la culture wendat, il s’implique depuis l’adolescence dans la revitalisation des traditions et de la spiritualité traditionnelles au sein de sa communauté. Bien qu’il soit historien et anthropologue de formation, il travaille depuis toujours à la diffusion de la culture et de l’art autochtone, tant au niveau de la musique, des arts visuel, de la littérature que de la culture traditionnelle.
En tant qu’écrivain, il a publié plusieurs recueils de poèmes, des ouvrages jeunesse, de même qu’un recueil de nouvelles. Son premier ouvrage, un roman pour la jeunesse intitulé Yawendara et la forêt des Têtes-coupées (Le Loup de Gouttière, 2005) a été finaliste pour le prix Ville de Québec / Salon international du livre de Québec 2006, catégorie jeunesse.
En tant que commissaire, il a réalisé de nombreuses expositions pour le Musée huron-wendat, dont l’exposition permanente Territoires, mémoires, savoirs (Prix d’excellence de la Société des musées québécois 2008), l’exposition itinérante La Loi sur les Indiens revisitée (2009-2011) et plusieurs expositions temporaires. Il est également concepteur et metteur en scène de spectacles littéraires. À ce titre, il a réalisé de nombreux spectacles professionnels, dont le Bingo littéraire Kwahiatonhk ! qui a fait une dizaine de représentation dans différents coins du Québec et de l’Ontario en 2018-2019. En 2015, il a co-fondé Kwahiatonhk!, le seul OBNL autochtone entièrement dédié à la promotion de la littérature des Premières Nations du Québec.

  • Crédit photo Isabelle Moisan.