Samuel Lapointe-Savard

Samuel Lapointe-Savard
Numéro de téléphone : (418) 609-3767
Courriel: savard.samuel@outlook.com
Adresse professionnelle: 650, Chef Pierre-Attironta, Wendake, Québec, G0A 4V0
Domaine d’activité: ,
Arts médiatiques: Cinéma, télévision (production, montage, tournage, réalisation, etc.)
Description / Biographie:

Ayant évolué dans un milieu familial où le studio de production se trouvait au sous-sol de la maison, j’ai été initié très
jeune à tous les aspects de ce domaine qui me fascine tant. Mes études au Cégep de Sainte-Foy (Cinéma et Création) et à
l’Université Laval (Études Cinématographiques) m’ont donné mes premiers outils indispensables à la création et à la
réalisation de projets audiovisuels. En 8 ans de carrière, j’ai participé à près d’une soixantaine de projets dans lesquels j’ai
pu parfaire mon art sous la supervision du producteur et réalisateur Luc Vincent-Savard. Ma première grande expérience
fût la réalisation, la captation et le montage de vidéos making-of de l’émission TAM – Talents Autochtones Musicaux,
diffusée encore aujourd’hui sur les ondes d’APTN et sur la plateforme www.radiotam.tv via Youtube.
J’ai par la suite participé à de nombreux projets enrichissants en lien avec la culture wendat pour divers organismes
comme le Smithsonian Museum à Washington, le Conseil de la Nation Huron-Wendat, le Musée des Premières-Nations à
Wendake, la Maison des Jésuites de Sillery ou encore pour le Centre de développement de la formation et de la maind’oeuvre
Huronne-Wendat. J’ai aussi participé à divers vidéos corporatifs pour Investissement Premières Nations du
Québec, la SOCCA, la réserve faunique des Laurentides ainsi que pour l’Université Laval. J’ai également à mon actif
plusieurs projets personnels dont deux courts-métrages et un clip musical, tous en tant que réalisateur. En février 2020, je
commençais mon premier projet en tant que producteur et réalisateur. Cette mini-série documentaire sera diffusé sur les
ondes de Bell Média en juillet 2020.
Les expériences professionnelles du passé sont bien sûr importantes dans le processus de création, mais j’ajouterais que
les expériences personnelles le sont tout autant. Celles-ci ajoutent une dimension humaine aux techniques déjà apprises.
Avoir vécu six ans en Europe et un an en Australie me permet d’avoir des armes supplémentaires pour faire face aux défis
que représente la création d’un projet audiovisuel en plus de me permettre de retransmettre les idées que le voyage m’a
enseigné.